Via Ferrata : entre randonnée en montagne et escalade

D’origine Italienne, les via ferrata « voies ferrées » sont des itinéraires rocheux équipés de câbles, d’échelons, de ponts de singe, de passerelles et de tyroliennes à caractères aériens et parfois acrobatique. Entre randonnée et escalade, c’est une activité qui permet d’accéder à la verticalité sans maîtrise des techniques très spécifiques à l’escalade des hautes parois.

Vous recherchez un guide pour une via ferrata ? Contactez le bureau des guides de via ferrata de Lyon

Des premiers itinéraires de via ferrata dans les Dolomites à la pratique moderne

Les premiers itinéraires ferrés sont apparus dans les Dolomites pendant la première guerre mondiale, les via ferratas étaient réservées au transport des hommes et de l’artillerie.

via ferrata dolomites
Les Dolomites en Italie aux origines de la via ferrata

Aujourd’hui, les via ferrata permettent aux randonneurs de découvrir un terrain où évoluent les grimpeurs : ils deviennent randonneurs de la verticale. Une nouvelle forme d’activité ludique en montagne qui a su, avec le temps, trouver sa place entre la randonnée et l’escalade et compte de plus en plus de pratiquants.

En France, l’histoire des via ferratas remonte à 1988. Cette année-là, la vallée de Freissinières se dote du premier équipement revendiquant le nom de « via ferrata ». Suivra peu de temps après et 2 vallées plus loin, l’itinéraire des Vigneaux et l’Aiguillette du Lauzet. Les vallées alpines et l’arrière pays niçois suivront ensuite l’exemple.

Les parcours modernes sont aménagés par des entreprises spécialisées dans les travaux en hauteur telles PRISME SA et offrent un maximum de sécurité. Les ancrages sont régulièrement contrôlés par les opérateurs publics ou privés.

Via ferrata à côté de Lyon avec un guide
Une activité de pleine nature pour tous à condition de ne pas avoir le vertige

On dénombre aujourd’hui plus de 200 itinéraires du massif de la Tarentaise à la Maurienne, en passant par les Bauges, l’Isère, l’Oisans, les Pyrénées, la Loire, l’Auvergne et la Corse. Les installations sont libres d’accès sous la responsabilité des pratiquants ou gérées par des organismes privés qui demandent un droit d’accès et loue le matériel adéquat pour l’activité.

Un matériel spécifique via ferrata

La pratique moderne sur des itinéraires équipés nécessite un matériel adapté. Baudrier cuissard, casque d’escalade et de montagne, double-longe avec mousquetons de sécurité et absorbeur d’énergie, longe de repos sont les équipements obligatoires et doivent être normés CE. Suivant le parcours, une poulie câble peut être nécessaire. Enfin de bonnes chaussures de préférence des chaussures de randonnée et une petite paire de mitaines ou de gants de vélo pour se protéger les mains complètent l’équipement du parfait via ferratiste.

matériel sécurité via ferrata : baudrier, longe avec absorbeur d'énergie et casque de montagne
Le matériel de sécurité de base : baudrier, longe avec absorbeur d’énergie et casque de montagne

Les itinéraires autour de Lyon et dans les Alpes

Les via ferrata présentées sur ce blog sont :

Parcours encadrés par un guide

Découvrez en sécurité la via ferrata autour de Lyon et dans les Alpes avec un guide En savoir +…